Auteur
Catégorie : Entreprises

Collège Nice

C’est le moment où votre enfant est admis au collège et vous ne savez pas trop quoi faire en premier ou quelle formalité remplir. Sachez tout d’abord que l’inscription de votre enfant dans un collège Nice est obligatoire, que vous choisissiez d’inscrire votre enfant dans un collège privé ou dans un Collège public. Justement, vous avez la possibilité de choisir avec votre enfant parmi les collèges existant à Nice. Pour les collèges Nice publics, par exemple, on peut trouver de large choix comme le Collège Alphonse-Daudet, le Collège Antoine-Risso, le Collège L’Archet, le Collège Catherine-Ségurane, le Collège Frédéric-Mistral, le Collège Jean-Giono, le Collège Jean-Henri-Farbre, le Collège Jean-Rostand, le Collège Jules-Romains, le Collège Jouis-Nucera, le Collège Maurice-Jaubert et bien d’autres encore. Concernant les collèges privés se trouvant à Nice par contre, vous avez la possibilité de faire votre choix entre le Collège Blanche-de-Castille, le Collège Don Bosco, le Collège Saint-Joseph, le Collège Nazareth, le Collège du Colombier, le Collège Barthélémy ou encore le Collège Stanislas. En ce qui concerne les dossiers d’inscription à remettre au collège Nice de votre choix, il est à savoir que vous devez nécessairement leur envoyer diverses photocopies notamment celle de l’avis d’admission de votre enfant en 6e, ses bulletins trimestriels, le livret de famille de votre enfant, l’extrait d’acte de naissance mais également un justificatif de domicile. Lors de l’inscription, des photos d’identité de votre enfant seront également demandées. Pendant l’inscription en 6e, on vous demandera également de choisir le régime de votre enfant et sa première langue étrangère. Par ailleurs, on vous demandera si vous désirez faire suivre un enseignement facultatif de langue et de cultures régionales à votre enfant.

École primaire Nice

Dès qu’un enfant atteint l’âge de 6 ans, les parents devront l’envoyer à l’école primaire Nice. En effet, aucun enfant ne peut être maintenu à l’école maternelle après l’âge de 6 ans à moins qu’il soit dans le cadre d’un projet personnalisé de scolarité. Toutefois, si votre enfant a moins de 6 ans et qu’il est tout de même prêt à aborder les enseignements de l’école primaire, sachez qu’il est possible de faire une demande de scolarisation au cours préparatoire, et cela en suivant quelques procédures nécessaires auprès de l’école ou de l’inspection académique. En ce qui concerne le choix de l’école où votre enfant sera envoyé, vous avez la possibilité d’opter pour l’école publique ou l’école privée. Cependant, si votre choix se porte sur une école publique, il est à savoir que c’est votre mairie qui indiquera l’école qui correspondra à votre secteur d’habitation à moins que vous ne demandiez une dérogation au maire. Concernant les démarches à effectuer pour l’inscription de votre enfant à l’école primaire, cela dépendra de la scolarisation précédente de votre enfant. En effet, si votre enfant a déjà été scolarisé à l’école maternelle, le plus souvent, il sera inscrit d’office à la fin de la grande section. En revanche, si votre enfant n’a jamais été à l’école maternelle, il est nécessaire que vous vous présentiez à la mairie proche de votre domicile en leur présentant une copie de l’extrait d’acte de naissance de votre enfant, un justificatif de domicile et un document qui affirme que votre enfant a subi les vaccinations obligatoires pour son âge. Par la suite, vous pouvez aller faire enregistrer l’inscription de votre enfant par le directeur de l’école primaire.

L’éducation nationale française

Chaque année, environ 30 000 contractuels ou vacataires, qui sont plus précisément des enseignants non titulaires, sont employés par l’éducation nationale française afin d’occuper des postes vacants ou encore pour effectuer des remplacements. Il est à noter que dans un enseignement public, ce qui différencie les vacataires des contractuels c’est le temps de travail de l’enseignant. Pour le vacataire de l’éducation nationale par exemple, on peut le comparé à l’intérimaire qui se trouve dans le secteur privé. Quant au contractuel, on le recrute pour un contrat de travail à durée déterminée pour une année scolaire qu’il s’agisse d’un contrat à plein temps ou à temps partiel. Ce contrat de travail pour le contractuel peut cependant être renouvelé. Cependant, il se trouve actuellement que 58% des Français affirment ne pas être satisfaits de la qualité de l’éducation. Certaines de ces personnes trouvent même que les professeurs sont mal formés.

Articles de la même catégorie :