Auteur
Catégorie : Auto / Moto

Nettoyage voiture intérieur et extérieur

Être propriétaire d’une voiture implique d’en prendre soin pour assurer le bon fonctionnement du véhicule. L’entretien d’une voiture ne concerne pas seulement la visite régulière chez le garagiste pour diagnostiquer l’usure des pièces ou le changement de pneu, le nettoyage joue également un rôle majeur pour l’entretien du véhicule. La poussière, les éclaboussures d’eau, la boue, les taches d’huile sont des éléments qui peuvent causer certaines réactions comme la rouille qui vont très vite dégrader les matériaux. Aussi, il n’est pas très plaisant de prendre la route avec un véhicule d’une propreté douteuse. Le nettoyage voiture intérieur et extérieur est donc aussi bien important pour votre confort que pour le maintien de l’éclat des matériaux et vous permet de lutter contre les mauvaises odeurs. De plus, la régularité de cet entretien joue un rôle prépondérant si vous comptez revendre votre voiture. Un véhicule peu présentable même avec un moteur en très bon état pourrait rebuter plus d’un et il n’est pas toujours évident de rattraper un manque d’entretien. Pour ce faire, vous pouvez vous-même assurer le nettoyage voiture intérieur et extérieur en vous munissant des bons produits et en procédant avec les bonnes techniques. Cependant, s’occuper soi-même de cette tâche nécessite de solliciter beaucoup de temps. Si vous n’avez pas beaucoup d’heures libres, vous pouvez confier le nettoyage voiture intérieur et extérieur à un professionnel qui d’ailleurs vous proposera des prix préférentiels selon le niveau d’entretien. Vous pouvez également envisager le nettoyage automatique dans un centre de lavage.

Recharge climatisation

La climatisation d’une voiture sert à réguler la température que le conducteur ou les passagers souhaitent avoir. En période de froid ou de grande chaleur, ce système joue un rôle crucial pour le confort des passagers. Pour fonctionner, cet appareil est composé d’un circuit étanche empli de fluide réfrigérant. Une fois actionnés, un circuit fermé et un compresseur de climatisation changent l’état du fluide de liquide gazeux pour rafraîchir l’habitacle. Au fil du temps, le fluide perd ses propriétés à cause de la condensation, de l’encrassement et de micro fuites. La recharge climatisation consiste donc à remplacer le fluide réfrigérant afin d’assurer le bon fonctionnement de la climatisation. La nécessité du remplacement se fera ressentir lorsque le système n’arrive plus à produire correctement de l’air froid, complètement ou partiellement. En général, l’idéal est de changer le liquide réfrigérant au minimum tous les 2 ans. Cette opération ne peut se réaliser que chez un professionnel au moyen d’une machine appropriée et d’un personnel qualifié et agréé qui va alors vider le fluide usagé et le remplacer par un fluide neuf. Actuellement, l’opération est complètement automatisée sur les stations modernes. Vous ne pourrez confier la recharge de votre climatisation qu’auprès des établissements possédant une attestation de capacité valable pendant 5 ans avec la présence d’un technicien disposant d’une attestation d’aptitude qui est délivrée par des organismes agréés par le Ministère de l’Environnement de l’Énergie et de la Mer. Différents acteurs spécialisés dans l’entretien automobile peuvent alors vous proposer ce service comme les garages indépendants, les centres autos, les réseaux constructeurs et les ateliers de carrosserie.

Stage de récupération de points de permis

Les incidents peuvent arriver en conduisant votre voiture. Cela dit, cela implique la perte de vos points de permis qui pourrait entraîner le retrait du permis de conduire. Pour éviter cela, il est tout à fait possible d’effectuer un stage de récupération de points de permis. Désigné également par «stage de sensibilisation aux causes et conséquences de l’accident», il permet de récupérer jusqu’à 4 points de permis. Il a donc pour objectif de sensibiliser le conducteur sur la sécurité routière et il est valable pour tous les types de permis de conduire. Cependant, pour pouvoir suivre ce stage, le conducteur ne doit pas avoir reçu la notification d’invalidation du permis de conduire. Aussi, le permis ne doit pas avoir fait l’objet d’une annulation ou d’une suspension. Le stage dure alors 2 jours avec un total de formation de 16 heures pour inciter les participants à effectuer des études sur la sécurité routière, les principaux facteurs d’accidents et les comportements à adopter face à différentes situations d’accident. À la fin du stage, les participants reçoivent une attestation dont le double sera envoyé à la préfecture pour permettre la récupération des points de permis.

Articles de la même catégorie :