Auteur
Catégorie : Construction / Architecture

Sécurité incendie logement

Les incendies sont des incidents très graves qui obligent chaque habitation de disposer d’un dispositif de secours pour évacuer facilement ses occupants. La loi préconise aux bâtiments abritant un ou plusieurs foyers de se référer à des règles de sécurité qui visent à limiter les risques d’incendie, de permettre aux occupants d’évacuer facilement le bâtiment ou de simplifier l’intervention des services de secours. Cette réglementation a pour objectif d’assurer la protection des résidents d’un bâtiment contre l’incendie en fixant des règles de construction à respecter. Les grands principes à respecter sont de permettre la disposition des locaux, des structures, des matériaux et l’équipement des bâtiments pour protéger les habitants contre l’incendie. Les logements doivent être isolés des locaux qui sont susceptibles de représenter un danger d’incendie ou d’asphyxie. La construction doit permettre aux habitants de quitter l’immeuble sans secours extérieur ou d’en recevoir lors d’un incendie. À cela s’ajoutent des dispositions concernant la desserte des bâtiments pour permettre aux services d’incendie et les secours d’intervenir dans de bonnes conditions et dans les plus brefs délais. Aussi, les propriétaires sont-ils tenus d’afficher dans les halls d’entrée, près des accès aux escaliers et aux ascenseurs les consignes à respecter en cas d’incendie et les plans du rez-de-chaussée et les sous-sols. Ces propriétaires doivent procéder à la vérification annuelle des installations de détection, de ventilation, de désenfumage et de toutes les installations fonctionnant automatiquement. Ils doivent également s’assurer du bon fonctionnement des portes-coupe-feu, des fermes portes et des mécanismes d’ouverture en partie haute des escaliers. La sécurité incendie logement concerne donc les bâtiments d’habitations les plus courants à savoir les foyers, les ERP intégrés dans un immeuble d’habitation et les résidences de tourisme.

Installation dans votre maison

Pour éviter tout risque d’incendie dans votre habitation, il faut que l’installation dans votre maison suive des normes sécuritaires en référence à l’exposition du danger d’incendie. Cela concerne entre autres l’installation électrique car bon nombre d’incendies sont causés par des étincelles, l’échauffement dû à une surcharge électrique ou à cause d’un faux contact avec des câbles dénudés. Aussi, est-il important de veiller à utiliser un adaptateur à prises multiples avec disjoncteur intégré si vous utilisez plusieurs appareils en les branchant sur un même circuit. Il n’est pas conseillé d’utiliser les rallonges de façon permanente et de ne plus utiliser celles endommagés. Il n’est pas non plus avisé de réaliser vous même les dépannages électriques de vos installations. Pour cela, il est toujours préférable de faire appel à un professionnel. Si vous utilisez un système de chauffage avec un combustible, il doit être régulièrement vérifié par un agent certifié. En ce qui concerne les dispositifs de lutte contre les incendies, prévoyez une centrale de détection, des extincteurs et des dispositifs d’alarme et d’alerte. Les lois en vigueur concernant la sécurité incendie logement vis-à-vis des immeubles prévoit aussi le bon entretien des systèmes de climatisation et du chauffage central, l’installation de gaz et de l’ascenseur. Ceci est donc suivi périodiquement par le service de l’inspection qui réalise des contrôles techniques sur les installations.

Règlement pour les bâtiments d’habitation

On appelle bâtiment d’habitation les bâtiments ou parties de bâtiment hébergeant un ou plusieurs logements incluant les foyers de jeunes travailleurs et les foyers pour les handicapés ayant leur autonomie. Cela ne concerne donc pas les locaux professionnels à l’exception de ceux qui reçoivent un certain nombre de public ou ceux associés à des logements d’habitation familiale. Lorsqu’on évoque ici la locution de logement d’habitation, cela doit indéniablement inclure d’une part, des chambres à coucher ou pièce isolée et d’autre part la cuisine, la salle de bain, des débarras et autres pièces de service. Le principe de sécurité incendie logement impose donc un règlement pour les bâtiments d’habitation pour optimiser la sécurité de ses occupants en cas d’incident. Il s’agit donc de permettre le transport d’une personne sur un brancard dans le bâtiment, pour le porter dans un logement ou de l’en faire sortir. L’installation d’un ascenseur dans les bâtiments d’habitation collectifs comportant plus de 3 étages au-dessus du rez-de-chaussée est obligatoire. La disposition des locaux, les structures, les matériaux et l’équipement des bâtiments doivent permettre la protection des résidents contre l’incendie. La construction doit permettre aux habitants de quitter le bâtiment avec ou sans secours extérieur. Les propriétaires sont donc dans l’obligation d’entretenir et de vérifier chaque dispositif et doivent le justifier par le moyen d’un registre.

Articles de la même catégorie :