Auteur
Catégorie : Economie

Sophia Antipolis, technopole européenne

Située entre mer et montagnes dans le département des Alpes-Maritimes, à une vingtaine de kilomètres de l’aéroport international de Nice-Côte d’Azur, Sophia Antipolis, la première technopole européenne a été fondée en 1969 par le Sénateur Pierre Laffitte. Le parc, établi sur les communes d’Antibes, Mougins, Biot, Vallauris et Valbonne, est le plus important non seulement en France mais également en Europe. Doté d’un climat de type méditerranéen, ce parc exceptionnel s’étend sur 2400 hectares. Plus de 1350 entreprises, produisant plus de 34400 emplois, sont actuellement présentes à Sophia Antipolis, technopole européenne. Enseignants, chercheurs, étudiants, ingénieurs, cadres, techniciens ou encore industriels issus d’une soixantaine de nationalités différentes se côtoient à Sophia Antipolis. Si le secteur des technologies de l’information et de la communication tient une grande place dans cette technopole, d’autres secteurs tels que les sciences de la terre et de l’environnement, la chimie et la santé ainsi que l’éducation, la formation et la recherche sont également présents.

Activités de recherche et développement R&D

La recherche et développement, également abrégée en R&D, tient une place importante dans cette communauté multiculturelle de Sophia Antipolis, technopole européenne. D’ailleurs, depuis plus d’une quarantaine d’années, des leaders mondiaux se sont établis dans cette vaste technopole. Grâce à son écosystème riche en partenaires potentiels et à son environnement exceptionnel, elle est devenue, au fil des années, la destination phare pour la localisation des activités de recherche et développement. Ces activités visent à créer de nouveaux biens et services. Elles tendent également à l’amélioration de la capacité et de la qualité de production de ces entreprises établies sur les lieux. Elles génèrent chaque année plus de 800 nouveaux emplois à Sophia Antipolis. Plus de 20% des entreprises présentes dans cette technopole excellent dans le secteur des technologies de l’information. Ce secteur est ainsi devenu le domaine d’expertise de Sophia Antipolis. Depuis 2014, le géant chinois Huawei, spécialisé dans le perfectionnement du traitement de l’image pour ses mobiles, y possède un centre de R&D. Depuis 2000, le leader japonais Hitachi y a également investi dans un laboratoire appelé ICTL destiné à la R&D en matière de communication mobile. Des ingénieurs et des chercheurs d’Orange Labs, une division R&D du groupe Orange, se sont également établis dans cette technopole. D’autres spécialités se côtoient également à Sophia Antipolis et dirigent chacune des activités de recherche et développement R&D. On peut citer le Lab d’Accenture qui y a implanté des travaux de recherche et développement technologique. Si Bosch a aussi choisi cette technopole européenne pour mener ses recherches dans le domaine de l’électronique et des véhicules autonomes, Biotop y a implanté son site dédié aux activités R&D en matière de lutte biologique. Symantec, Intel, Alcatel Lucent, Amadeus, Galderma, Laboratoires Boiron, Chanel Parfums, Air France et Toyota ne sont que des exemples d’entreprises qui ont choisi cette vaste technopole pour y établir leurs activités de recherche et développement.

Entreprendre sur la Côte d’Azur

Entreprendre sur la Côte d’Azur, et notamment à Sophia Antipolis, ne signifie pas seulement rejoindre les leaders industriels, les chercheurs et les ingénieurs du monde entier. Investir à Sophia Antipolis, technopole européenne signifie également apporter un projet de création ou reprendre une entreprise tout en profitant de l’écosystème dédié à l’innovation existant sur place. Non seulement la technopole se distingue par le dynamisme des réseaux professionnels mais elle s’illustre également par son extraordinaire richesse humaine. Elle offre ainsi un environnement exceptionnel favorisant les échanges et les innovations entre les experts et les industriels issus des quatre coins du monde. Elle incite également les alliances entre les disciplines scientifiques et technologiques. Elle favorise aussi les échanges entre les entreprises excellant dans divers domaines et les entités de recherches universitaires. D’ailleurs, la technopole abrite de nombreux centres d’enseignements supérieurs tels que Polytech’Nice et Institut Eurocom ainsi que des instituts de recherche tels que INRA et CNRS. Pour inciter les entrepreneurs à investir à Sophia Antipolis, les offres immobilières sont attractives. Les surfaces dédiées à la construction sont proposées à des prix très compétitifs et des bureaux y sont déjà disponibles. Pour encourager aussi bien les leaders mondiaux que les startups et les PME à entreprendre sur la Côte d’Azur, la technopole prévoit des projets de développements importants. Facile d’accès, elle propose également un cadre de vie privilégié ainsi que des infrastructures modernes.

Articles de la même catégorie :