Auteur
Catégorie : Entreprises

Tonte gazon et taille de haies

Tonte de gazon et taille de haies font partie de l’entretien du jardin. Pour les réaliser, il faut entreprendre quelques étapes nécessaires. La tonte gazon et taille de haies ont besoin de savoir-faire pour ne pas déformer l’aspect de votre jardin. Pour la survie de votre pelouse, il est important de tondre le gazon. De plus, la tonte est un meilleur moyen de lutter contre l’envahissement des mauvaises herbes. La tonte de gazon se fait tout au long de sa végétation. La fréquence pour la tonte de gazon varie selon la saison. Au printemps, les tontes sont plus rapprochées avec au minimum une fois par semaine. À l’arrivée des grosses chaleurs, tondre le gazon tous les 8 à 10 jours suffit. Cependant, si vous voulez obtenir un beau gazon, il est conseillé de tondre au moins une fois par semaine. Pour la taille de haies, on exige un programme de taille rigoureux dans le but de former et de conserver son aspect de mur végétal dru. En ce qui concerne la taille de haies, sa formation est faite pendant ses 3 premières années de croissance. Cette formation a pour but d’acquérir une croissance à la fois rapide et harmonieuse avec une haie dense et bien fournie depuis sa base. Savoir réaliser la tonte gazon et taille de haies donnera à votre jardin une belle apparence.

Protection et traitement des végétaux

Pour les protections et traitements des végétaux, il existe 2 traitements à effectuer notamment le traitement préventif et le traitement curatif. Le traitement préventif est surtout recommandé aux espèces susceptibles d’attraper des parasites ou des maladies comme les rosiers, les arbres fruitiers, les légumes et les potagers. Pour ce faire, on utilise soit des substances et des engrais faits maison, soit des produits systémiques existant sur le marché. Le traitement curatif est utilisé lorsque la plante est déjà infestée par la maladie. Dans ce cas, on peut également utiliser soit des macérations et des purins faits maison, soit des produits systémiques du commerce. Cependant, en cas d’attaque par les parasites, l’utilisation d’insecticides de contact foudroyants a une action immédiate. Si vous désirez effectuer un traitement naturel sur votre jardin, on peut utiliser des macérations ou des purins de plantes tels que la tanaisie, le sureau, la fougère, l’ail, l’ortie, la prêle ou la rhubarbe. Ceux-ci sont efficaces en prévention tout comme en traitement curatif particulièrement avec la méthode de pulvérisation.

Création chemin et allée de jardin

La création chemin et allée de jardin est nécessaire pour ne pas abîmer vos végétaux présents. La construction d’allée ou de chemin dépend de sa fonctionnalité. Les matériaux sont multiples comme le béton, les pavés, les dalles, les briques ou encore les graviers. Ils présentent des budgets différents. Le traçage des allées ou du chemin, qu’il s’agisse de son emplacement, de sa largeur ou de sa forme, se fait au moment de la conception du plan de jardin. Si vous projetez de créer des allées, il est indispensable de déterminer leur nombre et leur emplacement. Il faut prévoir des cheminements sur tous les endroits qui devront être souvent parcourus par exemple, de la maison au terrain de jeux destinés aux enfants ou de la maison à l’abri de jardin. La largeur des allées dépend du nombre de personnes parcourant le chemin. Cependant, pour une allée praticable, vous devez au moins prévoir trois mètres de large. Il faut savoir faire le bon choix entre les allées utilitaires et les allées d’agrément car leurs fonctionnalités sont différentes. Les allées utilitaires sont employées pour effectuer des trajets rapides allant d’un point à un autre de la manière la plus directe tandis que les allées d’agréments sont destinées à la découverte du jardin. La forme des allées d’agréments dépend du style de jardin que vous désirez avoir. Un jardin à la française se construit avec des allées rectilignes, un jardin contemporain ou un jardin anglais avec des allées sinueuses. La réalisation d’une allée de jardins requiert une grande précision pour la pose des matériaux. D’abord, il faut décaisser le sol sur une dizaine de centimètres et il faut également le bomber pour permettre l’évacuation des eaux de pluie sur le côté. Ensuite on applique un feutre géotextile et on installe les sous-couches. Enfin, on pose le revêtement.

Articles de la même catégorie :