Auteur
Catégorie : Construction / Architecture

Travaux maçonnerie à Nice

Avec la remontée du marché, les travaux maçonnerie à Nice se multiplient. Beaucoup parlent de travaux de maçonnerie mais en quoi cela consiste-t-il véritablement? Il s’agit d’une partie des travaux du bâtiment comprenant l’édification des fondations et des gros murs ainsi que les travaux de revêtement, c’est-à-dire, les enduits et les joints. Il existe la grosse maçonnerie ou l’ensemble des travaux comprenant les fondations et les gros murs, et la petite maçonnerie ou l’ensemble des travaux comprenant les cloisons, les plafonds et la pose des enduits. Ces travaux ne sont pas forcément à la portée de tous. Il est donc utile de se faire aider soit par un ami soit par un professionnel. Pour les fondations, il faut avant tout repérer l’emplacement des murs. Pour ce faire, il faut poser des piquets en bois et tirer une ficelle entre chacun. Il faut ensuite creuser les fondations lesquelles doivent être deux fois plus larges que le mur. Et il faut creuser 50 cm de tranchée et mettre le fond à niveau. Une fois ces opérations effectuées, il est temps de couler la fondation. Dans cette optique, le fond dans la tranchée comportera un béton de propreté. Il faut ensuite poser le ferraillage qui va servir aux fondations et le maintenir avec des cales. Lorsque le ferraillage est placé correctement on peut couler les fondations. Veillez bien à ce que le résultat soit plan. Il faut donc poser les parpaings par la suite. Pour autant, il faut respecter quelques règles si vous souhaitez que votre mur soit solide. Les fondations doivent être sèches et hors gel, autrement dit, suffisamment enterrées dans le sol. Les deux premiers rangs de parpaings doivent être sous terre. Une fois plus ou moins 7 rangs réalisés, laisser le tout sécher quelques heures. Les joints ne doivent pas être alignés sur un axe vertical, il faut les décaler. Enfin, il faudra poser un couvre-mur afin que le mur extérieur résiste à la pluie et à l’humidité en général. Pour la finition, à vous de choisir entre la brique ou la pierre de parement ou encore l’enduit pour un aspect lisse. La peinture est déconseillée à l’extérieur.

Rénovation toiture

Les travaux maçonnerie à Nice incluent également la rénovation toiture. Elle permet de réparer les dommages dus au temps et aux intempéries mais également de changer l’esthétique de la toiture et d’accroître la valeur de la maison. Contrairement au poste précédent, cette réalisation doit être effectuée par un professionnel. Il est donc possible lors de la rénovation de la couverture, de conserver les mêmes caractéristiques, de changer ou accroître l’esthétique générale de la toiture, d’augmenter l’espace habitable ou d’améliorer l’isolation. Il également faut prendre en considération, les caractéristiques de la toiture et en particulier, en ce qui concerne la charpente, si elle est traditionnelle ou à fermettes. Et quant aux combles, s’ils sont habitables ou non habitables. La rénovation de toiture doit être donc envisagée au cas par cas en prenant en compte le projet, le budget et les caractéristiques de ladite toiture.

Prêt travaux

Il est possible de contracter un prêt travaux pour financer les travaux maçonnerie à Nice. Il existe plusieurs formes de crédit à savoir, un crédit aidé par l’Etat comme le prêt à taux zéro ou un prêt pour l’amélioration de l’habitat proposé par certains organismes, un prêt immobilier ou encore un prêt personnel qui seront proposés par une banque en fonction de l’importance des travaux. Pour le crédit sous forme de prêt personnel, il est plafonné à 75 000 € et pour une durée de 10 ans maximum. Il est accessible à tous, sous réserve des conditions d’éligibilité de chaque banque. Le prêt immobilier permet d’une part, de financer les gros travaux, d’un montant supérieur à 75 000 €, avec une durée allant généralement de 10 à 30 ans; et d’autre part, de financer les travaux réalisés par un professionnel. En ce qui concerne le prêt pour l’amélioration de l’habitat, il est proposé notamment par la Caisse d’Allocations Familiales et varie en fonction du coût des travaux. Il peut atteindre jusqu’à 80 % des dépenses liés à ces travaux, dans la limite de 1067,14 €. Le taux d’intérêt appliqué est de 1 %, avec une possibilité de remboursement en 36 mensualités.

Articles de la même catégorie :